Ne Ratez Pas de Lire
Home / LES ACCORDS COMMERCIAUX / Haïti et le Mexique signent un accord de protection réciproque des investissements

Haïti et le Mexique signent un accord de protection réciproque des investissements

Dans le cadre de la signature de ce nouvel accord concernant la promotion et la protection réciproque des investissements entre Haïti et le Mexique, une première ronde de discussion s’est déroulée du 30 septembre au 2 octobre 2014 dans la capitale mexicaine. Il s’agissait pour les délégations des deux pays de travailler sur un projet d’accord visant à permettre que le vœu exprimé par le président Michel Martelly et favorablement accueilli par son homologue Enrique Peña Nieto de faire d’Haïti la porte d’accès au Marché commun de la Caraïbe pour le Mexique soit exaucé.

Assis : les chefs de délégations, Chenet St-Vil et Guillermo Malpica. Debout de g.à d. :  Garvey Jn-Pierre, Marc-Frank Larose, Sophia Désir, Julia Escalante, Fernando Mayer, Myriam Gomez

Assis : les chefs de délégations, Chenet St-Vil et Guillermo Malpica. Debout de g.à d. : Garvey Jn-Pierre, Marc-Frank Larose, Sophia Désir, Julia Escalante, Fernando Mayer, Myriam Gomez

Chenet St-Vil et Guillermo Malpica, respectivement coordonnateur général du Bureau haïtien de coordination et de suivi des accords Caricom/OMC/ZLEA (BACOZ) et directeur général du commerce international des services et des investissements du ministère de l’Économie du Mexique avaient discuté à Merida en avril dernier en marge des sommets de l’Association des États de la Caraïbe et Caricom-Mexique, lit-on dans un document de l’ambassade d’Haïti au Mexique acheminé au journal.

Toujours selon ce document, cet accord devrait permettre à des entreprises mexicaines produisant en Haïti d’exporter, en exemption de droits de douane, vers les autres pays de la CARICOM, marché de 8 millions d’habitants auquel il faut ajouter une population flottante de 25 millions de touristes visitant annuellement la région. Ce qui représente pour Haïti une grande opportunité de créer des emplois sur le territoire à travers des investissements mexicains. Parallèlement, cet accord protégera les entrepreneurs haïtiens intéressés à investir au Mexique. La signature de cet accord est aussi un message fort envoyé aux investisseurs leur indiquant que les deux pays comptent se rapprocher davantage.

Selon les membres de la délégation haïtienne composée de Marc-Franck Larose, directeur du Commerce extérieur au ministère du Commerce et de l’Industrie, de Garvey Jean-Pierre et Sophia Désir, respectivement ministre conseiller et conseiller à l’ambassade d’Haïti au Mexique, cette première réunion a permis d’avancer considérablement dans les travaux en vue de la conclusion de l’accord. Une deuxième ronde de discussion est prévue au début du mois de décembre à Port-au-Prince.

Toutefois, Haïti doit se défaire de sa perception de victime dans les accords internationaux et les zones de libre-échange. Son processus d’intégration à la CARICOM prendra le temps qu’il faudra, car le développement économique des pays membres n’atteint pas le même niveau. Cela implique que la libre circulation des personnes et des biens demeure un objectif à atteindre. A condition d’un coup de balai dans les systèmes douanier et fiscal. Bref, dans l’économie entière.

Source = http://lenouvelliste.com/

 

About bacoz

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*